Contact Dordogne

Maison des Associations

12 Cours Fénelon

24000 PERIGUEUX

 

Tél. : 07 61 61 84 94

mail : 24@asso-contact.org

site : contactdordogne.org

Groupe d'Ecoute et de Paroles

Informations

Forum

Ouverture prochainement

Partenaires

Pourquoi des interventions en milieu scolaire ?

Un taux de suicide trois fois plus élevé chez les lesbiennes, gays et bisexuels !

 

Chaque année, 540.000 jeunes français tentent de mettre fin à leurs jours. Pour la plupart d’entre eux, leur désespoir est lié à leur orientation sexuelle : 1 jeune homosexuel sur 4 tente de se donner la mort.

 

L’Institut National de Prévention et d’Éducation pour la Santé (INPES) en France a publié en 2005 un rapport sur la suicidalité des minorités sexuelles, qui  indique une prévalence des tentatives de suicide chez les homo/bisexuels de l'ordre de 10 % chez les hommes (contre 3 % des hétérosexuels exclusifs à classe d'âge, niveau de diplôme, statut relationnel - en couple ou non - et statut parental équivalents), et 10,5 % chez les femmes (contre 5,9 % des hétérosexuelles exclusives à classe d'âge, niveau de diplôme, statut relationnel - en couple ou non - et statut parental équivalents). On constate ainsi que les lesbiennes, gays et bisexuels ont trois fois plus de risque de tenter de se suicider que les hétérosexuels.

 

Ce n’est pas le fait d’être homosexuel qui les conduit au suicide, mais l’agressivité des homophobes à l’égard des jeunes gays. L’école représente pour eux un lieu hostile : injures et moqueries incessantes conduisent à un profond mal-être, à la perte de l’estime de soi et au sentiment de rejet. Si en même temps la famille ne joue plus son rôle protecteur l’exclusion devient totale.

 

 

L'intervention en milieu scolaire : une mesure de prévention

Grâce aux directives ministérielles des mesures de prévention pour lutter contre le suicide des jeunes homosexuels se mettent peu à peu en place dans les établissements scolaires, notamment sous la forme d'interventions d'association en face à face pédagogique, consistant à faire évoluer les mentalités en luttant contre l’homophobie, encore très présente au niveau scolaire, et limiter ainsi le nombre de suicides chez les jeunes.

  

 

Contact Dordogne en collaboration avec Contact Aquitaine réalise des interventions en milieu scolaire dans la région, auprès d'élèves de collèges et de lycées, conformément aux directives ministérielles (notamment celle de 2003 N° 2003-27 du 27-02-03).

 

En effet, Contact a obtenu ses agréments nationaux Jeunesse et Éducation Populaire en 1999 et Éducation Nationale en 2008.

Nos intervenants sont formés spécialement pour animer la classe autour de la question de l'orientation sexuelle et de l'homophobie. Ils se déplacent à 3, dont 1 intervenant principal, praticien thérapeute ciblé sur l’aide à la personne.

 

Nous pouvons aussi rencontrer les parents d’élèves (FCPE) pour leur permettre de mieux comprendre nos interventions auprès de leurs enfants. Des professeurs, des éducateurs, ainsi que le personnel médical peuvent se joindre aux élèves s’ils souhaitent bénéficier du message.